Du remplacement des Présidents de l’Assemblée nationale démissionnaires.

Selon l’Article 32 de la Constitution : « Le Président de l’Assemblée nationale est élu pour la durée de la législature. »
Nous sommes actuellement sous la 15 ème législature et l’Assemblée nationale a connu 14 Présidents, de Jacques Chaban-Delmas à Richard Ferrand.
Le premier détient le record de longévité : 16 ans (1958-1969, 1978-1981, 1986-1988).
Trois Présidents ont vu leur mandat écourté, suite à une dissolution. Il en est ainsi de Jacques Chaban-Delmas en 1981 et 1988, à la suite des dissolutions de l’Assemblée nationale par le Président Mitterrand. Il en est de même pour Philippe Seguin en 1997, à la suite de la dissolution de l’Assemblée nationale par le Président Chirac.
Cinq Présidents de l’Assemblée nationale ont démissionné pour occuper d’autres fonctions.
1) Jacques Chaban-Delmas en 1969.
Il est Président de l’assemblée nationale depuis le 9 décembre 1958 (réélu en 1962, 1967, 1968).
Il est nommé Premier ministre le 21 juin 1969 par le Président Pompidou, élu le 15 juin et investi le 20 juin.
Le 25 juin, Achille Peretti lui succède « au perchoir », poste qu’il conserve jusqu’aux législatives de 1973, qui verront l’élection d’Edgar Faure.

2) Laurent Fabius en 1992.
Il est élu Président de l’Assemblée nationale le 23 juin 1988, suite aux élections législatives anticipées des 5 et 12 juin.
Le 9 janvier 1992, il devient premier secrétaire du Parti socialiste.
Le 22 janvier, Henri Emmanuelli lui succède au « perchoir », poste qu’il conserve jusqu’aux législatives de 1993, qui verront l’élection de Philippe Seguin.

3) Laurent Fabius en 2000.
Il est de nouveau élu Président de l’Assemblée nationale le 12 juin 1997, suite aux élections législatives anticipées des 25 mai et 1 er juin.
Le 27 mars 2000, il devient ministre de l’Economie dans le Gouvernement Jospin. Il démissionne de nouveau.
Le 29 mars 2000, Raymond Forni lui succède au « perchoir », poste qu’il conserve jusqu’aux législatives de 2002, qui verront l’élection de Jean-Louis Debré.

4) Jean-Louis Debré en 2007.
Il est élu Président de l’Assemblée nationale le 25 juin 2002, suite aux élections législatives des 9 et 16 juin, suivant la présidentielle.
Le 5 mars 2007, il est nommé Président du Conseil constitutionnel par le Président Chirac.
Le 7 mars 2007, Patrick Ollier lui succède au « perchoir », poste qu’il conserve jusqu’aux législatives
de juin 2007, qui verront l’élection de Bernard Accoyer.
Patrick Ollier, compagnon de Michèle Alliot-Marie, détient le record de la présidence de l’Assemblée nationale la plus courte : 3 mois.

5) François de Rugy en 2018.
Il est élu Président de l’Assemblée nationale le 27 juin 2017, suite aux élections législatives des11 et 18 juin, suivant la présidentielle.
Le 4 septembre 2018, il est nommé ministre de la Transition écologique et solidaire par le Président Macron.

Le 12 septembre 2018, Richard Ferrand lui succède au perchoir. Il avait été un éphémère ministre de la Cohésion des territoires du 17 mai au 19 juin 2017.
En comparatif, le Sénat a connu 6 Présidents et aucun n’a démissionné.

Source : Gérard Petitpré : Les Trente glorieuses (1958-1988), Les Années Folles (1988-2014).